Nos astuces pour négocier l’achat d’un bien immobilier

l'achat d'un bien immobilier

L’achat d’un bien immobilier est toujours un gros achat pour un particulier, et savoir bien négocier l’achat du bien immobilier au plus serré est important pour au moins avoir une réserve sur le budget total et ainsi pouvoir combler d’autres dépenses y afférentes. Il existe une série d’astuces et de pistes qui vous permettront d’obtenir un rabais sur le prix fixé par le propriétaire.

Prenez le temps de parcourir le marché

Une fois que vous aurez ciblé votre coup de cœur, comparez le prix annoncé du bien à d’autres articles similaires. Deux cas peuvent alors se présenter : le prix du bien est assez proche du prix moyen sur le marché, ou dans un autre cas, l’écart est plus conséquent. Dès lors que vous constatez que l’habitation est surestimée, vous pouvez préparer votre discussion.

Pour savoir si le bien est surcoté, parcourez les annonces similaires, vous aurez donc une visibilité du prix sur le marché. Cela vous permettra par la suite de négocier plus facilement.

Scrutez le bien, repérez les défauts

La tactique qui marche à tous les coups, est de convaincre le propriétaire que son bien est surcoté en mettant en avant les défauts que vous aurez au préalable repéré. Repérez tous les détails et les défauts qui pourront être soumis au vendeur, comme les installations électriques défaillantes, les travaux à prévoir, le manque de luminosité, l’état des sanitaires, etc.

Le temps, votre meilleur allié pour négocier l’achat d’un bien immobilier

Il est bon à savoir, qu’un bien qui a été mis en vente depuis longtemps est plus facile à négocier. Plus l’habitation reste invendue, plus vous pouvez jouer sur cette fenêtre de tir. Parfois, la cause est simple : soit le prix est trop élevé, soit elle présente des défauts. Vous pouvez dans ce cas exploiter ces failles pour la négociation.

Si après négociation, le vendeur n’est pas accroché par votre première offre, ne lâchez pas encore l’affaire. Vous pouvez dans ce cas monter la mise et faire une meilleure offre, si votre budget le permet encore. Ensuite, suivez l’évolution de la vente. Si dans un certain temps, le bien est encore en vente, vous pouvez vous manifester à nouveau, car le temps peut être décisif.

Savoir écouter, un point à ne pas négliger

Lors de votre entretien, essayez d’écouter plus et de parler moins. Cette technique consiste à déstabiliser le vendeur, qui parfois cherchera à accélérer la démarche et combler ces laps de silence. Par ailleurs, vous pourrez en même temps récolter des informations capitales qui pourront vous servir au moment de la négociation. La flexibilité et le réalisme jouent donc un rôle très décisif, sachez qu’un vendeur pourrait très vite changer d’avis et garder sa position si vous montrez un signe d’égo.

En conclusion, savoir négocier l’achat d’un bien immobilier requiert du tact et une certaine dextérité. Sachez que si vous avez soumis une offre et que le vendeur a accepté du premier coup, vous avez fait une erreur, car vous auriez encore eu la possibilité de négocier un prix plus bas. Préparer donc votre approche et prenez bien note de toutes les astuces perpétrés dans ce guide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *